D. ISDN

Isdn, aussi appelé rnis (Réseau Numérique à Intégration de Services), est un réseau tout numérique à large bande destiné à véhiculer la parole, les données et l'image qui jusque-là étaient transportées sur des réseaux plus ou moins spécialisés. En effet, le seul moyen permettant de commuter ces trois types de données en même temps est la commutation numérique accompagnée d'un protocole (Multiplexage).
La technologie isdn permet également l'utilisation de toute une gamme de nouvelles applications qui reposent sur la transmission haute vitesse : l'accès à l'Internet, le télétravail, la vidéoconférence, le télé-enseignement, la radiodiffusion et la transmission audio à distance.

L' isdn est couramment utilisé comme liaison de secours (back-up) et de débordement (overflow) pour les liaisons fixes existantes


Il propose des interfaces de communication variées qui sont basées sur la commutation de circuits. Chaque interface regroupe un certain nombre de canaux de transmission :


*      - canal D                      débit de 64 Kbps

*      - canal D16                       débit de 16 Kbps

*      - canal D64                       débit de 64 Kbps

*      - canal H0                         débit de 384 Kbps

*      - canal H11                       débit de 1536 Kbps

*      - canal H12                       débit de 1920 Kbps


1.         PRINCIPE

On veut numériser le signal d’un bout à l’autre. Pour numériser la voix (qui va de 300 à 3400 Hz) selon les techniques traditionnelles il faut 64 kbps.


La régie reçoit l’appel et l’envoie sur le bus, les informations transitant sur un canal B, l’utilisateur peut recevoir une télécopie en même temps qu’une communication. On peut aussi transmettre à 2 x 64 kbps en utilisant les 2 canaux entre 2 ordinateurs. Ce débit ne peut être utilisé pour Internet qui ne sait pas répartir le débit sur les 2 canaux.


Il existe deux sortes de service isdn :


*      BRI (Basic Rate Access)


*        T : interface fournie par l'exploitant

*        U : interface sur la ligne de transmission

*        S : interface des terminaux isdn


Cet accès de base autorise le branchement de 5 terminaux et l'établissement de deux communications simultanées. Côté réseau public, cet accès est donné par une interface dite T0, côté abonné, par une interface dite S0. Un accès de base peut être installé isolément avec un boîtier de raccordement ou sur un commutateur numérique multiservice (PABX).

Sur les bus numériques de l'isdn, un multiplexage temporel sépare les intervalles de temps de temps en trois canaux:


*        2 canaux B (Bearer Channel)  64 Kbit/s pour le transfert de data, voice, vidéo en mode commutation de circuit.

*        1 canal D 16 Kbit/s (D-channel protocol) utilisé pour l'établissement de l'appel et la signalisation, en mode commutation de paquets.


Les canaux servent à transmettre des données ou de la parole numérisée à 64 Kb/s. Le canal D est celui par lequel se font les échanges de signalisation entre l'installation d'usager et le réseau. C'est par exemple via le canal D que les terminaux signifient au réseau le numéro qu'ils veulent appeler. Cette signalisation est véhiculée par une voie séparée, le canal sémaphore : on parle de signalisation hors bande. Le débit global de l'accès est donc de 64+64+16= 144 Kb/s, cette transmission synchrone à 144 kbit/s en full duplex s'effectue sur deux fils.


*      PRI (Primary Rate Access)

Afin de ne pas multiplier le nombre de lignes S, lorsque l'usager a des besoins importants de communications, le ccitt a défini un accès de débit plus importants à 2 Mb/s, nommé aussi "T2". C'est l'accès au débit primaire, ou accès primaire. Il est principalement destiné aux pabx.


Ses caractéristiques sont:


*        30 canaux B 64 Kbit/s (voice, data, video)

*        1 canal D 64 Kbit/s (D-channel protocol, data)


Cet accès primaire est dit à interface d'accès S2/T2. Le canal de signalisation d'un accès primaire est donc à 64 Kb/s au lieu des 16 Kb/s du canal D de l'accès de base. Les 30 canaux B sont utilisés indifféremment, pour transmettre de la voix ou des données. La vitesse de transmission des accès primaires est de 2048 Kb/s.
Aux États Unis, et au Japon, un choix différent à été fait. Traditionnellement, la transmission y était à 1,5 Mb/s, au lieu des 2 Mb/s de l'Europe. Aussi, le ccitt a-t-il définit un deuxième type d'accès primaire, adapté à la vitesse de 1544 Kb/s des Nord-Américains. Cet accès est encore nommé 23B+D.


Ses caractéristiques sont:


*        23 canaux B à 64 Kb/s

*        1 canal D à 64 Kb/s


2.         AVANTAGES

Premièrement, les signaux numériques ne présentent pas les parasites et les bruits de fond que l'on retrouve souvent dans les transmissions par des moyens analogiques, particulièrement sur de longues distances et par le biais de lignes téléphoniques plus anciennes (connexions par modem) ; les connexions numériques sont donc de la plus haute qualité possible. Elles permettent de tenir des conversations sans bruits parasites, et de transmettre des données virtuellement sans erreur partout dans le monde. Le support étant beaucoup plus apte au transfert de données, les blocs sont quasiment toujours transmis sans erreur, et la vitesse de transmission demeure constante (64 ou 128 Kbps), ce qui évite les envois successifs de blocs et les renégociations de vitesse.
Deuxièmement, les signaux numériques permettent de transmettre des données à des vitesses sensiblement plus rapides, et promettent même des vitesses encore plus grandes à mesure que la compression numérique et d'autres techniques se raffineront et seront offertes plus largement.


3.         MODÈLE OSI

l'isdn opère une séparation des canaux de signalisation (canaux D) et des canaux de transfert (canaux B).


*      Le service rendu par le réseau pour le canal B  est un service de niveau 1. C'est un service de bout en bout. Il s'agit de fournir un circuit commuté de qualité numérique.

*      Le service fourni par le canal D (Data Channel) est l'acheminement d’un flot de bits synchrone. Pour échanger des messages avec le commutateur, un protocole de niveau de liaison est mis en œuvre. Le rôle de ce protocole, appelé lap d, est d'assurer la transmission de messages sans erreur entre le réseau et l'usager.


4.         COMPOSANTS


*      Interface R (Rated) : fournit une interface non isdn entre les équipements utilisateurs non compatibles isdn et un adaptateur (AT : Adaptateur de Terminal)

*      Interface S (Subscriber) : sépare la partie utilisateur des fonctions réseaux du terminal

*      Interface T (Terminal) : sépare l'équipement du fournisseur de réseau de l'équipement de l'utilisateur. Fournit une interface normalisée entre les matériels, l'émission et la réception, la validation et les informations de synchronisation au réseau et à la partie du terminal concernée

*      Interface U (Utilisateur)


5.         SERVICES SUPPLÉMENTAIRES


Services supplémentaires les plus courants :


aoc - Advice of charge

La mise à disposition des informations de taxation vous permet d'avoir une idée du coût de la communication en cours


cf - Call Forwarding

Avant de quitter votre lieu de travail ou domicile, vous introduisez le n° de l'endroit où vous allez. Les appels sont alors automatiquement déviés vers le n° préprogrammé.


ch - Call Hold

La mise en attente d'un appel en cours vous permet de prendre une autre communication et permet de passer d'un appel à un autre.


clip - Calling line identification présentation

Avant de décrocher, vous pouvez visionner l'origine d'un appel.


clir  - Calling line identification restriction

Cette fonction permet à l'appelant de ne pas rendre visible son n° d'appel.


cw - Call waiting

Alors que vous êtes en communication, un signal vous avertit qu'un deuxième appel arrive. Vous pouvez dès cet instant passer d'un appel à un autre.


ddi - Direct dialing in

Ce service vous permet de disposer de blocs de n° d'appels consécutifs sur une même ligne.


ocb - Outgoing call baring

Par mesure de sécurité, vous pouvez empêcher certains types d'appel sortant.


3pty - 3 Party conférence

L'ISDN au travers de cette fonction vous permet d'établir une communication à trois.


Modifié le: mercredi 15 mai 2019, 09:36