B. Modèle OSI

En 1977 l'Organisation Internationale de Normalisation (ISO) a créé pour des raisons de compatibilités entres les différentes machines tout un ensemble de lois régissant les différentes couches baptisé modèle osi (open system interconnection model). Celui-ci est appelé modèle de référence osi parce qu'il traite de la connexion entre les systèmes ouvert, c'est à dire des systèmes ouvert avec d'autres systèmes.


Le modèle osi préconise le découpage de la communication en 7 couches, afin de permettre de normaliser les méthodes d'échange entre deux systèmes.
* Chaque couche a un rôle bien particulier et communique sur requête (sur demande) de la couche supérieure en utilisant des services de la couche inférieure (sauf pour la couche physique 1).
* Les données transférées par les services sont des sdu (service data unit)
* L'échange de l'information suit un protocole avec des couches distante de même niveaux.
* Les données transférées par ce protocole sont des pdu (protocole data unit).

Cette structure en couches a été créée pour simplifier considérablement la compréhension globale du système et pour faciliter sa mise en œuvre. On doit pouvoir remplacer une couche par une autre couche de même niveau, sans avoir à changer les autres niveaux. Les interfaces entre couches doivent être respectées pour sauvegarder la simplicité de l'édifice.


Les couches du modèle sont au nombre de sept.


*      1       Physical (Physique)

*      2      Data Link (liaison de données )

*      3       Network (Réseau )

*      4       Transport

*      5       Session

*      6       Présentation

*      7      Application


Les quatre premières couches sont les couches réseaux. Elles transportent physiquement les données d'une application vers une autre, sans erreur. Les trois autres sont chargées de formater les informations et d e procurer des voies d'accès multiples à la même application.


1.         LA COUCHE APPLICATION (C7)

Cette couche a pour objectif de fournir des services aux utilisateurs d'un réseau. C'est elle qui contient l'application informatique (le programme) qui veut communiquer avec un ordinateur distant. C'est à ce niveau qu'on rencontrera des programmes transfert de fichiers, d'émulation de terminal, de soumission de travaux à distances, d'échange de courrier électronique, etc…


2.         LA COUCHE PRÉSENTATION (C6)

Elle fournit une représentation des données (une représentation qui ne dépend pas des ordinateurs, systèmes d'exploitation, etc…) et inclus services tels que le cryptage, la compression et le formatage des données.
En effet, il existe de multiples manières de coder les informations en informatique suivant le matériel et les logiciels utilisés

*      Divers codes existent pour coder les caractères (ASCII, BCIDC, etc.).

*      Les nombres peuvent être codés sur un nombre d'octets différents.

*      Les octets de poids fort et de poids faible peuvent être répartis différemment, autrement dit, un nombre peut être lu de gauche à droite ou de droite à gauche.


3.         LA COUCHE SESSION (C5)

Cette couche offre la possibilité d'organiser les échanges en unités indépendantes. Elle offre aussi une structure de contrôle pour la communication entre applications. Elle établit, maintient et clôt les sessions entre les applications. L'un des points forts de cette couche est la sécurité.

Organisation :


*      Droit à la parole ( half/full duplex => communication simultanée ou l'un après l'autre).

*      Notion d'activité: on peut la démarrer, l'arrêter, l'interrompre ou la recommencer

*      Points de synchronisation


La couche session est aussi la première partie de l'architecture de réseau hors de la communication proprement dite

 

4.         LA COUCHE TRANSPORT (C4)

Elle est chargée d'établir les connexions, de maintenir la qualité de la connexion et d'interrompre cette dernière de manière ordonnée une fois la conversation terminée. Cette couche transporte des blocs d'octets de longueur quelconque. Elle s'assure que les données sont délivrées sans erreur et dans l'ordre.


Protocoles utilisés :


*      Transmission Control Protocol (TCP)

*      Sequenced Packet Exchange (SPX)

*      Netware Core Protocol ( NCP) chez Novell


5.         LA COUCHE RÉSEAU (C3)

Elle permet aux couches supérieures d'être indépendantes des différents types de liaisons de données ou technologies de transmissions. Elle transporte des blocs d'octets de taille limitée. Elle s'occupe de l'adressage et du routage des paquets à leur destination et a donc besoin d'un plan d'adressage, ainsi que du contrôle de flux. Elle est aussi responsable de l'établissement d'une connexion logique entre source et une destination sur un réseau.


Protocoles utilisés :


*      Internetwork Packet Exchange (IPX) de Novell

*      Internet Protocol ( IP)

*      X.25


À ce niveau interviennent aussi les protocoles de routage tels Routing Information Protocol (RIP)

6.         LA COUCHE LIAISON DE DONNÉES (C2)

Elle fournit les moyens fonctionnels et procéduraux nécessaires à l'établissement, au maintien et à la libération des connexions entre entités de réseaux et est chargée d'acheminer sans erreur les données sur chaque liaison du réseau (Ethernet, Token Ring, etc.) en masquant aux autres couches les différences physique du réseau. Elle assemble les données en blocs, auxquels elle ajoute des informations de contrôle pour constituer une trame de données : l'adresse de destination, la longueur du message, l'information de synchronisation, de détection d'erreur, etc. Les protocoles qui fonctionnent à ce niveau délivrent des données de carte à carte.


Exemples WAN


*      High Level Datalink Control (HDLC), utilisé par des réseaux X.25

*      Frame Relay

*      ATM


Exemples LAN


*      Ethernet (802.3)

*      Token Bus (802.4)

*      Token Ring (802.5)


7.         LA COUCHE PHYSIQUE (C1)

Elle permet de véhiculer l'information et de transformer des séquences de bits (0 ou 1) en séquence de grandeur physique appropriée au médium de communication. Elle fournit aussi les caractéristiques mécaniques (connecteurs), fonctionnelles (activation et désactivation de la connexion physique), ainsi que les signaux  (électriques ou optiques). Cette couches est matérialisée par le câble, les connecteurs et l'entrée de la carte de communication (niveau hardware) Ces données seront mise en formes par la couche 2 c'est à dire la couche liaison.


Elle spécifie les éléments suivants :


*      La vitesse de transfert des données

*      Le type de câble utilisé (coaxial, UTP ou fibre optique)

*      Le niveau du signal électronique ou lumineux, représenté par un 1 ou un 0.


Les quatre premières couches sont les couches réseau. Elles transportent physiquement les données d'une application vers une autre, sans erreurs. Les trois autres sont chargées de formater les informations et de procurer des voies d'accès multiples à la même application

Modifié le: mercredi 15 mai 2019, 12:49