A. Généralités

1.         CARACTÉRISTIQUES


*      Il faut choisir le service wan, en prenant en compte les délais du réseau et l'aspect financier

*      Comme différents opérateurs peuvent être impliqués, il est indispensable de connaître les standards de communication

*      Il faut des schémas d'adressage complets concernant plusieurs milliers d'unités

*      Un mécanisme de sécurité supplémentaire peut s'avérer nécessaire pour restreindre l'accès à certains utilisateurs


2.         SERVICES

Les services wan sont chargés de transporter les données sur de longues distances, avec l'aide d'un fournisseur de réseau. Ces services peuvent être facturés de différentes manières.

En général on en distingue trois types principaux :


*      Les services fixes, ligne analogiques ou numériques louées, sont des circuits privés spécialisés entre deux points. Ils sont facturés sur la base d'une location fixe, que la liaison soit utilisée ou non.

*      Les services commutés, tels que les lignes téléphoniques standard ou isdn, établissent une connexion entre deux points d'extrémité, à la demande. Dans ce cas, à un montant de location, s'ajoutent des redevances quand la communication est établie. Si aucune donnée n'est transmise sur la liaison pendant qu'une communication est établie, la facturation demeure.

*      Les services de commutation par paquets, transportent les données de l'utilisateur à sa destination, telles que, et au moment où, elles sont présentées au réseau. L'utilisateur paie pour les données réelles transmises.


Dans les environnements WAN commutés et de commutation par paquets, le client paie directement ou indirectement pour la bande passante requise. Et donc, les coûts peuvent être réduits si l'on supprime des parties de données redondantes.


3.         FONCTIONNEMENT

Quelle que soit l'architecture physique d'un réseau on trouve deux modes de fonctionnement différents :


*      Avec connexion

*      Sans connexion


Dans le mode avec connexion, toute communication entre deux équipements suit le processus suivant :

*      L'émetteur demande l'établissement d'une connexion par l'envoi d'un bloc de données spécial

*      Si le récepteur refuse cette connexion la communication n'a pas lieu

*      Si la connexion est acceptée, elle est établie par mise en place d'un circuit virtuel dans le réseau reliant l'émetteur au récepteur

*      Les données sont ensuite transférées d'un point à l'autre

*      La connexion est libérée


Dans le mode sans connexion les blocs de données, appelés datagrammes, sont émis sans vérifier à l'avance si l'équipement à atteindre, ainsi que les nœuds intermédiaires éventuels, sont bien actifs. C'est alors aux équipements gérant le réseau d'acheminer le message étape par étape et en assurant éventuellement sa temporisation jusqu'à ce que le destinataire soit actif.

Modifié le: mercredi 15 mai 2019, 12:49